De quoi parlons nous?

Nutritherapie, Nutrition ?

La nutrition, c’est l’étude des mécanismes de transformation, d’assimilation et d’excrétion des aliments et des boissons que nous consommons en molécules plus petites: les nutriments. Ce sont eux qui permettent à un organisme vivant de fonctionner « normalement ». Elle constitue la base, la théorie sur laquelle reposent les autres disciplines liées à l’alimentation.

L’alimentation est par définition l’action de s’alimenter, donc de se nourrir. Lorsque nous ne mangeons pas assez, nous nous retrouvons en état de sous alimentation et cela peut devenir dangereux pour notre santé ( anorexie, carence et la conséquence la plus grave: la mort). A l’inverse, une suralimentation peut causer de graves désordres: obésité, surpoids, maladies métaboliques, auto-immunes,…

Alimentation , santé physique et psychique sont étroitement liées. Manger est souvent synonyme de plaisir, de convivialité. Nous en oublions presque que l’alimentation est avant tout une source de nutriments pour notre corps. C’est à partir d’elle que nous nous construisons jour après jour.

Depuis l’ingestion des aliments par la bouche jusqu’à leur expulsion sous la forme des déchets non digérés , le voyage du bol alimentaire est long et semé d’embuches. Si l’une des étapes dysfonctionne, c’est le dérèglement général.

La nutrithérapie place ainsi l’alimentation et le système digestif au cœur de la santé. Elle s’intéresse aux carences d’apports ou d’assimilation en macronutriments (protéines, lipides, glucides) et en micronutriments (vitamines, minéraux, oligoéléments, acides gras essentiels, polyphénols, acides aminés, probiotiques…) et à leurs conséquences sur notre santé et notre équilibre.

Problématique actuelle: un constat alarmant!

A notre époque plus que jamais, de plus en plus d’hommes et de femmes vivent leur vie à 100 à l’heure. Entre vie professionnelle, vie de famille et vie sociale, certains finissent par s’épuiser moralement, physiquement et parfois même psychologiquement.

Le problème, c’est qu’il est très compliqué de préserver sa santé lorsque les obligations, responsabilités et sollicitations permanentes ne vous permettent plus d’avoir de temps pour vous occuper de vous-même

Que se passe-t-il alors?

Votre corps commence peu à peu à présenter divers symptômes, véritables signaux d’alerte d’une diminution de sa vitalité.

C’est ainsi qu’apparaissent :

  • Troubles digestifs : constipation, diarrhée, ballonnements, syndrome du côlon irritable, reflux, allergies / intolérances alimentaires…
  • Problèmes de poids : prise de poids / incapacité à maigrir, envie de sucre…
  • Troubles cardio-vasculaires : cholestérol, hypertension artérielle…
  • Affections cutanées : acné, eczéma,psoriasis, rosacée..
  • Baisse de vitalité, de bien-être général : basse humeur, anxiété, fatigue, mauvaise concentration.

La place de la nutrithérapie

Elle permet :

  • D’OPTIMISER le fonctionnement de l’organisme (énergie, mémoire, sommeil, fertilité…)
  • De RENFORCER notre résistance aux agressions (virus, bactéries, pollution, stress…)
  • De PREVENIR des maladies aiguës et chroniques, de prolonger notre durée de vie en bonne santé.
  • D’AUGMENTER les capacités d’une personne malade à guérir ou de compenser les effets de sa pathologie.

Les moyens de la nutritherapie :

  • L’alimentation
  • Les conseils positifs (mettre en avant ce qu’il y a à gagner, un bon aliment chassant un mauvais) associés à l’appropriation de techniques de changement de comportement
  • Introduction progressive et durable de nouvelles habitudes alimentaires,
  • Maîtrise de techniques de changement de comportement,
  • Rééquilibrage des comportements pulsionnels et de dépendance (sucre, alcool, tabac…) via différents outils.
  • Les compléments nutritionnels (vitamines, minéraux, acides gras, acides aminés et substances phytochimiques) qui ne se justifient que si les apports nutritionnels optimaux ne peuvent pas se faire par l’alimentation ou si les besoins sont augmentés (croissance, grossesse, sport,) 

En identifiant et en retirant les obstacles qui vous encombrent, le corps sera capable d’établir, de maintenir et de restaurer la santé avec une immnuité naturelle.

Le nutrithérapeute est donc un professionnel dont le rôle n’est pas de traiter une pathologie, ni de poser un diagnostic (sauf s’il est médecin).

Il est un éducateur et un promoteur de la santé. Il a pour mission de fortifier la conscience de responsabilité personnelle pour son propre état de santé.

Le nutrithérapeute (non-médecin) n’est pas un fournisseur de soins médicaux. Il s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis des malades. il est recommandé de consulter des professionnels de santé dûment accrédités auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à une pathologie.

Faisons quelque chose de beau ensemble.